E171, E110…. KESAKO ?

Les additifs rendent les produits consommables plus attrayants, plus colorés, plus beaux, plus….. bref, tout ce qu’on cherche sous nos tropiques, non ?

Quel danger ? Quelques additifs sont interdits par la FAD, d’autres par l’UE, mais la plupart circulent librement dans nos assiettes ou dans notre salle de bain et la liste s’allonge chaque année. Certains disparaissent. D’autres apparaissent.

Suspecté de… selon l’additif : cancérigène, tératogène, hyperactivité, nanoparticule… ou de rien du tout…

Tiens, une nanoparticule, c’est quoi? Selon la norme ISO TS/27687, c’est un nano-objet dont les trois dimensions sont à l’échelle nanométrique, c’est-à-dire une particule dont le diamètre nominal est inférieur à 100 nm environ. Des scientifiques motivés  démontrent qu’on retrouve les nano-particules dans le corps… Le hic ? Elles sont tellement petites qu’elles sont indélogeables.

Exemple E171 : colorant blanc composé de nano-particules de dioxyde de titane.

Après le Subito de la Loterie nationale, je vous propose un jeu de piste pour chercheur de pépite : dentifrice, bonbons, crème solaire, gélules… Celui qui en a trois a…. gagné ou perdu ? It’s the question.

 

Sese

Share This